nov 22 2009

Il a dit au revoir au Pétrolier

Lundi, Fred quitte « son » Pétrolier. Le squat anarcho-punk, situé au 1, quai Armand Lalande, va être détruit prochainement. Et ses résidents font l’objet d’une mesure d’expulsion.

Le dernier concert a eu lieu le 7 novembre. Témoignage de la démotivation de l’équipage, ce lieu qu’ils surnommaient la « salle des machines » n’a pas été nettoyé depuis. Lire la suite


nov 22 2009

La base des discussions

De nombreux Bordelais ne connaissent les bassins à flot que grâce à elle. La base sous-marine accueille depuis dix ans de nombreuses expositions temporaires. Un rôle culturel que la ville entend développer, malgré les contraintes exigeantes du lieu.

La bse sous-marine deviendra-t-elle le futur grand centre culturel de Bordeaux ? Photo FP

La base sous-marine deviendra-t-elle le futur grand centre culturel de Bordeaux ? Photo FP

« La base finit par tout ramener à elle-même. Quand la culture a besoin qu’on ouvre l’espace, elle ne vous laisse pas cette possibilité », constate Danièle Martinez, directrice de la base sous-marine. Il est vrai que les quelque 600 000 m 3 de béton et le poids historique de la guerre se font difficilement oublier. « Tout ne peut pas y fonctionner », confie la directrice. Les sculptures disparaissent, écrasées par le lieu. Les danseurs se confrontent « trop violemment » aux murs. D’après elle, il n’y a que la photographie qui s’accommode de l’endroit.

Lire la suite


nov 22 2009

Culture de proximité

Implanté dans un ancien cinéma de quartier, le théâtre du Pont Tournant dynamise la vie culturelle de Bacalan.

Le metteur en scène bordelais Stéphane Alvarez dirige depuis onze ans le théâtre du Pont Tournant
Le metteur en scène bordelais Stéphane Alvarez dirige depuis onze ans le théâtre du Pont Tournant. Photo: M.C.

« On est arrivé là par hasard en 1998 », raconte Stéphane Alvarez, metteur en scène et directeur du théâtre du Pont Tournant. « Notre compagnie, Les Pygmalions, existait depuis 1992. On répétait dans une ancienne usine art-déco de plus de 3000 mètres carrés située sur les boulevards. Mais lors de sa mise en vente, on a dû quitter les locaux et partir à la recherche d’un nouveau lieu de travail. »

Lire la suite


nov 21 2009

Les clés de la radio

La Clé des Ondes est une radio associative « sans pubs », multiculturelle, sociale, libertaire et ultragauche à ses heures. Elle ouvre ses micros à une dizaine d’associations, telles Agir ensemble contre le Chômage (AC), les amicales portugaises ou latino-américaines ou le Genepi, des étudiants chargés de cours dans les prisons. Immersion dans les studios du 90.1.

Jacques Martineau, animateur dAC Tone et chômeur, et Jean-Christophe Mathias, écrivain et chercheur indépendant, commentent lactualité. A.F.

Lire la suite


nov 21 2009

Le Festin : Une question d’esthétique

La revue de Xavier Rosan accroît la qualité de sa ligne éditoriale en multipliant les interventions journalistiques. Mais les spécialistes restent le vivier de prédilection pour remplir les pages du périodique.

La revue Le Festin est tirée à 10 000 exemplaires.

Lire la suite


nov 19 2009

Vie et œuvre du Bacalan Journal

Le Bacalan Journal anime le quartier depuis les années 90. Huit pages sont publiées chaque trimestre. Rencontre avec son fondateur, des contributeurs et immersion dans une conférence de rédaction pour tenter de mieux cerner le journal.

Lire la suite


nov 19 2009

La garçonnière du duc

Dans le flux de l’actualité bacalanaise, le people ne nous a pas échappé. Le futile sert l’Histoire puisque, s’il est question ici de soirées classées X, il s’agit également de sauvegarde du patrimoine.

Louis François Armand de Vignerot du Plessis, duc de Richelieu est célèbre pour ses débauches : il compromit des princesses du sang et on prétend quil voulut même séduire sa marraine, mariée à lhéritier du trône.

Louis François Armand de Vignerot du Plessis, duc de Richelieu est célèbre pour ses débauches : il compromit des princesses du sang et on prétend qu'il voulut même séduire sa marraine, mariée à l'héritier du trône.


Au 84 rue Achard trône depuis plus de 200 ans un « pavillon » qui tombe en ruine. En grande partie caché aux yeux du public par un mur de briques, le monument est noyé parmi les voitures des employés de la société JC Decaux, propriétaire des lieux depuis 2001. Le bâtiment est ravagé par l’écoulement du temps et l’humidité.

Lire la suite


nov 17 2009

A la recherche de Gulliver

Une statue de 12 mètres de haut qui disparaît, un artiste désabusé et une mystérieuse base sous-marine. Voici les ingrédients de la folle histoire de Gulliver.

Laureline DUPONT et Michel VERON


nov 17 2009

Pose ta bombe

Les graffeurs bordelais Tract et Rooble se sont retrouvés rue des Etrangers dans un seul but : rafraîchir un mur de la friche industrielle qu’ils surnomment le cimetière des chats.



Lire la suite


nov 16 2009

Les Vivres de l’art

Créée en septembre 2008, l’association « Les Vivres de l’art » est un projet pluridisciplinaire organisé autour de l’atelier de Jean-François Buisson, sculpteur et artiste bordelais. Espace de création et de convivialité, il s’agit avant tout d’offrir au public un nouveau regard sur l’art.

Lire la suite