nov 19 2009

Rencontres au Garage Moderne

Salariés, bénévoles, adhérents ou amis de passage… ils font vivre le Garage Moderne. Rencontres, suite.

Dominique, 48 ans. « Je suis chef d’atelier au Garage Moderne depuis un an. La mécanique, je l’ai apprise sur le tas, avec mes frères. C’est là que j’ai choppé le virus. Lire la suite


nov 19 2009

Saint Rémy, la petite église de la rue Achard

 

Sans style architectural particulier, entre habitations et entreprises, l’église Saint Rémy se fond dans le décor de la longue rue Achard. Au numéro 117, tous les quinze jours, le lieu ouvre ses grandes portes bleues, et accueille ses fidèles –de confession catholique- pour la messe dominicale.

Lire la suite


nov 19 2009

Mati et le bazar des Acacias

Caudéran, Bègles, Bordeaux-Bastide… le marocain Nafaa El Mati a habité plusieurs quartiers de Bordeaux. Il vit désormais à Bacalan depuis 9 ans. Il nous reçoit chez lui, au sein d’une paisible résidence.
Mati, cinquantenaire marocain, dans le salon de son appartement de la résidence des Acacias

Mati, cinquantenaire marocain, dans le salon de son appartement de la résidence des Acacias

Générique de série policière. Nafaa El Mati augmente le son, machinalement. Il réside dans un T3 rue Achard. L’un des trente-six logements de la résidence des Acacias, « une ancienne caserne militaire », explique-t-il, pour laquelle la CUB a dépensé 290.000€ en travaux de réhabilitation, en janvier dernier.

Lire la suite


nov 18 2009

Un Dieu, un maître

Plusieurs fois par semaine, les croyants d’obédience pentecôtiste du quartier se retrouvent au centre Le Rocher où le pasteur Majdling prêche pour une foi apostolique. Une foi qui se réfère à l’Eglise primitive fondée par Jésus et ses apôtres. Une foi qui ne respecte que la parole directe du Christ, soit celle transmise par la Bible.

La Bible est le seul véritable texte de référence pour les pentecôtistes.

La Bible est le seul véritable texte de référence pour les pentecôtistes.

Ces fous de Dieu entrent en transe et « parlent en langue », selon les termes du pasteur Paul Majdling pour décrire ces sortes de dialectes incompréhensibles dans lesquels les fidèles, parfois, s’expriment. « C’est l’Esprit Saint qui parle au travers de la voix des hommes », explique-t-il. Certes, la chose est surprenante.

Lire la suite


nov 18 2009

« Ça fait un peu concours de b… »

Les gros engins sont de sortie, ils ont été bien astiqués. Ce soir, leurs propriétaires sont là pour prendre leurs pieds. Et pour une fois, ce sont les plus rapides qui auront la vedette. Esprits mal placés, rassurez-vous, il ne s’agit que de motards.

Lire la suite


nov 16 2009

Paroles de djeun’s

Excentré mais attachant, calme voire mort…Quand il s’agit de raconter leur quartier, les jeunes de Bacalan-Bassins à Flot ont des avis contrastés. Rencontres au bord de passages piétons.

Yohann, 21 ans.

Yohann, 21 ans

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Lire la suite


nov 16 2009

A l’ancienne

Dans son garage rue Achard, restaurer des vieilles voitures est devenu la spécialité d’André. L’opinion de ce Bordelais sur les Bassins à flot ? Un quartier « mort », « vide ». Mais peu importe : le retraité est là pour tuer les journées et s’amuser.

« Avant, 5000 voitures passaient tous les jours ici, rue Achard. Maintenant, il n’y a plus rien ! »

« Avant, 5000 voitures passaient tous les jours ici, rue Achard. Maintenant, il n’y a plus rien ! » M.V.

André n’habite pas aux Bassins à Flots mais il y passe beaucoup de temps : des heures et des heures, penché sur le capot des voitures qu’il récupère au gré des rencontres et des balades, dans un garage de 200 mètres carré dont il est propriétaire depuis quatre décennies. Il y a dix ans environ, l’homme a pris sa retraite mais a gardé son atelier et continue à vivre sa passion. Lire la suite


nov 15 2009

Marre du Tram

Coup de gueule dans le quartier Bassins à flot-Bacalan : ceux qui habitent au bout de la ligne B du tram doivent se contenter d’une rame toutes les douze minutes. Contre  une fréquence de quatre minutes au centre ville.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Lire la suite


nov 15 2009

Peindre pour le garage

Christophe Besnard, artiste-peintre a pris ses quartiers au Garage Moderne. Pour remercier l’équipe du Garage de l’avoir accueilli, il a décidé de leur offrir un cadeau qui leur ressemble en peignant sur un capot de voiture.


Marie MORIN et Claire BURCKEL


nov 15 2009

Rencontres au Garage Moderne

Salariés, bénévoles, adhérents ou amis de passage… ils font vivre le Garage Moderne. Rencontres, suite.

Lionel, 31 ans. « Ça va faire deux mois que je bosse ici comme mécanicien. En fait, je veux créer un lieu similaire à Strasbourg, ma ville d’origine. J’ai découvert le Garage Moderne par hasard au 13 heures de Jean-Pierre Pernaud. Un des rares sujets intéressants que j’ai pu y voir. Lire la suite