nov 20 2009

Soirée de la BAC : « Je crois que ça va pas être possible ».

La Brigade Anticriminalité organise une soirée à la Dame de Shanghai. Le flyer est alléchant : une Lara Croft aux formes pulpeuses à côté d’un cobra en habits de fêtes. Direction la boîte de nuit. Mais si la police est une grande famille bien hiérarchisée, elle préfère s’amuser en vase clos.

Cent policiers se sont retrouvés à la Dame de Shanghai

Cent policiers se sont retrouvés à la Dame de Shanghai. Photo C.D.

Une soirée de la BAC avait lieu le mercredi 18 novembre. Cinq hommes filtrent l’accès à la discothèque. Même en soirée, on ne rigole pas avec la sécurité. Habillés de t-shirts roses siglés « Amicale de la BAC », ils m’observent, intrigués. Je décline mon nom, prénom et mon statut d’étudiante en journalisme. A peine ai-je lâché le mot « journaliste » qu’ils m’apprennent que j’ étais attendue ! Et ils appellent aussitôt le président de l’Amicale de la BAC, Cédric Sarda.

Lire la suite


nov 17 2009

Les allumés du Garage moderne

Breaking News :
Au Garage moderne, les souris ont pris la poudre d’escampette. Un escadron de chatons y fait régner la terreur.

Images : Olivier MOIZAN



nov 17 2009

Je suis ici chez moi

Adjugée vendue ! La petite maison du 65 rue Achard, inhabitée depuis des décennies et entièrement à refaire, à trouver acquéreur samedi. 90 000 euros, frais dagence compris. Lheureux propriétaire est un célibataire de trente-cinq qui vient de revendre son appartement. Une maison adjacente, donnant sur la rue Delbos, est toujours à la vente 170 000 euros, avec extérieur.

Adjugée vendue ! La petite maison du 65 rue Achard, inhabitée depuis des décennies et entièrement à refaire, a trouvé acquéreur samedi pour 90000 euros, frais d'agence compris. L'heureux propriétaire est un célibataire de trente-cinq ans qui vient de revendre son appartement. Une maison adjacente, donnant sur la rue Delbos, est toujours à la vente 170000 euros, avec extérieur. Photo Benoît MARTIN

voir l\’épisode précédent


nov 15 2009

La cantine du bassin

Parmi les cafétérias et autres fast food, une adresse ne désemplit pas à la pause déjeuner. Cadre maritime et relaxant, tarifs très abordables, confort maximal : quotidiennement les quais des bassins à flot sont envahis par des véhicules, convertis le temps d’un sandwich, en lieu de restauration.

Beaucoup de travailleurs apprécient le calme des bassins, pour déjeuner au chaud, dans leur voiture. Photo CC
Beaucoup de travailleurs apprécient le calme des bassins, pour déjeuner au chaud, dans leur voiture. Photo CC

Garé entre les bateaux en réparation et les voiliers arrimés au bassin, l’Equipe soigneusement posé sur le volant, un hamburger dans la main, Jean-Philippe, commercial, entame sa pause déjeuner dans sa voiture. De façon quasi-rituelle, quand il est de passage à Bordeaux, cet amateur de voiliers vient manger au calme sur les quais du bassin. Et il n’est pas le seul. Lire la suite


nov 13 2009

Objet flottant identifié

hfsuighrsivncd dsiç ehqO geqshytyu ygqrdfqers f

Amarrée au bassin n°2, la formule 1 des mers interpelle le promeneur. D’où vient-elle ? De l’atelier d’insertion professionnelle Air et Océan, situé rue Blanqui. Pourquoi est-elle taguée sur le capot ? Pour signifier au passant qu'elle a été construite en matériaux composites. Pourquoi est-elle là? Elle devait participer à la régate d’objets flottants non identifiés pendant la fête aux Bassins de septembre dernier. Comment flotte-t-elle ? Elle est posée sur des bidons maintenus par les planches de bois qu'on aperçoit à l'intérieur. Combien de temps va-t-elle rester là ? Le directeur technique d'Air et Océan, Mr Tison, viendra la sortir de l'eau dès qu'il en aura le temps, «incessamment sous peu» dit-il. Photo-légende : MC


nov 11 2009

Quand la République tombe en panne

RESPUBLICA. Comme une enseigne publicitaire à l’américaine, le mot s’affiche en lettres géantes et lumineuses au-dessus des silos à grain. Tourné vers la ville, il est destiné à « interpeller » la population. Reste à savoir quel est le message.

Loeuvre Respublica reste aux bassins à flot jusquen décembre avant dêtre exposée à létranger
L’oeuvre Respublica reste aux bassins à flot jusqu’en décembre avant d’être exposée à l’étranger. Photo Fabien Paillot

Est-ce la CUB, propriétaire des conteneurs, qui signifie ainsi aux Bordelais qu’ils sont autorisés à venir se servir sur place en cas de famine ? Peu probable. Lire la suite


nov 11 2009

Le Mur de Berlin renaît aux bassins

Au bord du bassin n°2, un jeune graffeur réalise une réplique du Mur de Berlin. Une oeuvre commandée par le festival du film d’Histoire de Pessac et France 3 pour servir de décor à  un débat télévisé.

Musique :
The Drums Let’s go surfing

Olivier MOIZAN et Gabriel PEREIRA





nov 11 2009

De la pub autrement

 Loin des grandes affiches et des panneaux publicitaires, Rémy Laurent, jeune artiste bordelais, a choisi d’utiliser sa profession –il est graphiste- pour lancer la pub de son blog. Sur un mur de la rue des Etrangers……il réalise un graffiti qui, il le sait attirera les regards.  Son graff, « Bordeaux unity 2010 », sera terminé d’ici une quinzaine de jours. Du moins il l’espère. Et attend que ce coup de pub lui amène des visiteurs sur la Toile.

Loin des grandes affiches et des panneaux publicitaires, Rémy Laurent, jeune artiste bordelais, a choisi d’utiliser sa profession –il est graphiste- pour lancer la pub de son blog. Sur un mur de la rue des Etrangers……il réalise un graffiti qui, il le sait attirera les regards. Son graff, « Bordeaux unity 2010 », sera terminé d’ici une quinzaine de jours. Du moins il l’espère. Et attend que ce coup de pub lui amène des visiteurs sur la Toile. Photo-légende CS et MV


nov 10 2009

Lettres à bon port

Le facteur passe aussi au milieu des graffiti et des bateaux

Ces boîtes aux lettres sont mises à disposition par le Port de Bordeaux pour les habitants plus ou moins provisoires des nombreuses embarcations flottantes des deux bassins. Photo M.V.

Ces boîtes aux lettres sont mises à disposition par le Port de Bordeaux pour les habitants plus ou moins provisoires des nombreuses embarcations flottantes des deux bassins. Photo M.V.