Au fil des rails

Les rails serpentent  dans le macadam des bassins à flot sans que l’on sache trop où ils vont. De hangars en bouts de quai, ils nous entraînent dans le passé du port autonome de Bordeaux.

Bernard Floranceau, un ancien habitant du quartier, dévoile les mystères des voies ferrés.

Dans sa jeunesse, Bernard a travaillé aux hangars. Il chargeait et déchargeait les marchandises des bateaux et des trains arrivant aux bassins. Un gagne-pain fatigant et parfois… divertissant.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Bernard est né quai de Bacalan. A 65 ans passés, il a vu le quartier évoluer. Pour lui, les rails sont synonymes d’un passé flamboyant. C’était le bon temps ! Le temps de l’apogée portuaire bordelaise.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Béatrice BOCHET

  • Share/Bookmark

Comments are closed.