Impasse Delbos, ça ponce un max

A deux pas de la rue Achard, Manu et Laurence retapent leur maison dans la bonne humeur. Ils nous racontent.

Dès quils rentrent du travail, Manu et Laurence se consacrent à leur grand projet : l’aménagement de leur maison, située Impasse de la rue Delbos.

Dès qu'ils rentrent du travail, Manu et Laurence se consacrent à leur grand projet : l’aménagement de leur maison, située Impasse de la rue Delbos. Photo JP

De la musique techno. Et un véritable concert d’outils. Derrière une barrière en fer, Manu et Laurence s’affairent, sous les néons de leur garage qui donne quasiment sur la rue. Leur maison, ils la retapent depuis 2004. « Des amis l’ont mise en vente. On a sauté sur l’occasion ! ». Quand ils l’ont récupérée, cette demeure du fond de la rue était à peine habitable. « Ca représente beaucoup de travail, mais on est très content. On habitait en appartement, et on n’en pouvait plus de notre voisin qui jouait de la perceuse à onze heures du soir ! ». Manu, secondé d’un ami, ponce les volets de la voisine. Il « s’attaquera aux siens plus tard ». De loin, il salue son voisin Michel.

De ce côté de la rue, tout le monde se connaît. « On se prête du matériel, on a des attentions les uns pour les autres ». Et d’ailleurs, le garage de Manu et Laurence sert de quartier général pour les fêtes de famille, les anniversaires des copains. Manu a 40 ans. Il est Portugais d’origine et travaille dans le bâtiment. Son épouse Laurence, 39 ans, est aide à domicile. Ce week-end, les amis du couple sont venus pour monter la toiture. Non sans partager quelques bons repas, « à la bonne franquette ».

Jérôme PERROT

  • Share/Bookmark

Comments are closed.