Mais qu’est-ce que c’est?

Aperçu coincé entre les deux bassins.

A première vue, ça ne ressemble pas à grand chose, je vous l’accorde. Ça fait le même effet que certaines œuvres d’art contemporain. Assis là, face à son écran, on ouvre grand les yeux devant la photo. On se creuse les méninges. On cherche un message, une signification. Puis on renonce en soupirant. C’est qu’avec Evento, le festival d’art contemporain de Bordeaux, des choses du genre, on pouvait en contempler à tous les coins de rue il y a encore quinze jours. Alors, création mystique un brin conceptuelle ? Eh bien non. C’est simplement le pont du Pertuis nouvelle génération, levé pour laisser passer un bateau de plaisance entre deux bassins.

Un pont levant. Celui-là même qui a remplacé le précédent, qui était le plus ancien pont à culasse de France. L’Unesco souhaitait inclure ce monument édifié en 1911 dans son classement. Et puis, finalement, on l’a détruit. On manquait de financements pour procéder à sa réhabilitation. Un montant estimé à 500 000 euros que la mairie et le port autonome de Bordeaux ont refusé d’apporter pour boucler le projet. Au grand dam des habitants, attachés à ce haut lieu de l’ancien Bacalan. Du coup, reste, vision un rien surréaliste, ce petit pan de mur noir et bordeaux. Un tableau moderne et non figuratif dans une galerie à ciel ouvert.

Le pont levant du Pertuis, en service depuis moins dun an
Le pont levant du Pertuis, en service depuis moins d’un an

Fabien PAILLOT

  • Share/Bookmark

Un commentaire to “Mais qu’est-ce que c’est?”

  • Dorthe a écrit:

    Sauf que les 500 000 € ils étaient trouvables, et que le projet de rénovation était réalisé… mais quand la politique politicienne prime, alors on voit le résultat!!!