Charte déontologique

Cette charte a été rédigée à Bordeaux le 26 octobre 2009, à partir de la Déclaration des devoirs et des droits des journalistes de Munich et de la Déclaration de principe sur la conduite des journalistes de la Fédération internationale des journalistes.

Préambule

On dénombre de nombreuses chartes déontologiques, concernant la presse nationale (la Charte des devoirs professionnels des journalistes français de 1918), la presse quotidienne régionale (Règles et usages de la presse quotidienne régionale), la presse spécialisée (Règles professionnelles adoptées par la Fédération nationale de la presse spécialisée), etc. Le blog bassinsaflot.fr, aussi court dans le temps soit-il, doit être doté d’une charte qui lui est propre.

L’étudiant-journaliste du site Internet www.bassinsaflot.fr exerce son activité en toute indépendance dans un but particulier : informer, éclairer et divertir pendant 15 jours les habitants des bassins à flot, et toute autre personne intéressée, sur une zone géographique délimitée allant des bassins à flot au sud de Bacalan.

Dans une démarche citoyenne, l’étudiant-journaliste se fixe pour objectif de démocratiser l’accès à l’information. Par l’exercice de son métier, l’actualité doit être accessible au plus grand nombre.

Conformément à l’article 11 de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, « la libre communication des pensées et des opinions sont les droits les plus précieux de l’Homme ». De ce droit du public à connaître les faits et les opinions procède l’ensemble des devoirs et des droits des étudiants-journalistes de ce blog.

La mission d’information comporte nécessairement des limites que les étudiants-journalistes s’imposent spontanément. Mais ces devoirs ne peuvent être effectivement respectés dans l’exercice de la profession de journaliste que si les conditions concrètes de l’indépendance et de la dignité professionnelle sont réalisées. Tel est l’objet de la charte déontologique qui suit.

Valeurs et principes fondamentaux

L’étudiant-journaliste exerce l’acte d’informer selon trois critères :

-          « La liberté comme condition » : il revendique de pouvoir informer le public de toute information qu’il juge digne d’être portée à sa connaissance.

-          « La vérité comme devoir » : il se fait un devoir d’apporter au public une information la plus exacte possible afin que ce dernier puisse se faire une juste opinion du fait dont il est question.

-          « Le respect comme limite »[1] : il s’interdit calomnie, diffamation ou propos injurieux qu’il s’agisse d’une personne ou d’un événement.

Règles d’actions

Article 1 : Relations publiques

Art.1.1 – Il n’use pas de méthodes déloyales pour obtenir des informations, des photographies et des documents.

Art.1.2 – Il respecte la vie privée des personnes que sont les habitants et acteurs du quartier des bassins à flot et s’interdit la calomnie, la diffamation et les accusations sans fondement.

Art.1.3 – Il s’interdit toute critique gratuite. Il n’émet un jugement sur un fait que selon des propos équitables et loyaux.

Article 2 : Conflits d’intérêt

Art.2.1 – Il s’interdit de recevoir un quelconque avantage en raison de la publication ou de la suppression d’une information.

Art.2.2 – Il s’interdit toute publication influencée par des connivences avec des personnes physiques ou morales. Il évite de traiter d’une œuvre ou d’un événement qui aurait pour origine une personne avec laquelle il entretient une relation personnelle ou institutionnelle.

Article 3 : Nouvelles technologies de l’information et de la communication

Art.3.1 – Il s’interdit le plagiat.

Article 4 : Sources et informateurs

Art.4.1 –  Il revendique le libre accès à toutes les sources d’information et le droit d’enquêter librement sur tous les faits qui conditionnent la vie du quartier. Le secret des affaires publiques ou privées ne peut en ce cas être opposé au journaliste que par exception et en vertu de motifs clairement exprimés.

Art.4.2 – Il assure s’être rendu sur le lieu d’un fait d’actualité ou avoir pris connaissance de l’événement avant de publier quelque information à son sujet.

Art.4.2 – Il ne publie que les informations dont l’origine est connue ou, dans le cas contraire, les accompagne des réserves nécessaires ; il ne falsifie aucun document.

Art.4.3 – Il garde le secret professionnel et ne divulgue pas la source des informations obtenues confidentiellement.

Art. 4.4 – Il s’engage à protéger l’identité des informateurs ne souhaitant pas apparaître sur le blog.

Article 5 : Indépendance du journaliste et de la rédaction

Art.5.1 – Il respecte la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison du droit que le public a de connaître la vérité.

Art.5.2 – Il défend la liberté de l’information, du commentaire et de la critique, tout en restant mesuré dans ses propos.

Art.5.3 – Il se doit de ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste.

Art.5.4 – Il refuse toute pression et n’accepte de directive rédactionnelle que des responsables de la rédaction. Il n’accepte aucune consigne, directe ou indirecte, des organismes publics et privés.

Art.5.5 – Il a le droit de refuser toute subordination qui serait contraire à la ligne éditoriale du blog.

Art.5.6 – Il ne peut être contraint à accomplir un acte ou à exprimer une opinion qui serait contraire à sa conviction ou à sa conscience.

Article 6 : Diversité / minorités

Art.6.1 – Il prend garde aux risques d’une discrimination propagée par les médias et fait son possible pour éviter de faciliter une telle discrimination, fondée notamment sur la race, le sexe, les mœurs sexuelles, la langue, la religion, les opinions politiques et autres, et l’origine nationale et sociale.

Art.6.2 – Dans un souci d’équité, il s’engage à informer le public sur des sujets diversifiés, tout en respectant la ligne éditoriale du blog

Article 7 : Instruments de régulation et sanctions

Art.7.1 – Il s’engage à rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte en ajoutant une note rectificative à la fin de la publication erronée.

Art.7.2 – Toute personne citée dans le blog dispose d’un droit de réponse.

Article 8 : Révision

Art.8.1 – Toute personne estimant cette charte incomplète peut demander à ajouter des articles.

Tout auteur du blog digne de ce nom se fait un devoir d’observer strictement les principes énoncés ci-dessus.


[1] Daniel Cornu, Vérité et journalisme. Pour une éthique de l’information, 1994.