nov 22 2009

La base des discussions

De nombreux Bordelais ne connaissent les bassins à flot que grâce à elle. La base sous-marine accueille depuis dix ans de nombreuses expositions temporaires. Un rôle culturel que la ville entend développer, malgré les contraintes exigeantes du lieu.

La bse sous-marine deviendra-t-elle le futur grand centre culturel de Bordeaux ? Photo FP

La base sous-marine deviendra-t-elle le futur grand centre culturel de Bordeaux ? Photo FP

« La base finit par tout ramener à elle-même. Quand la culture a besoin qu’on ouvre l’espace, elle ne vous laisse pas cette possibilité », constate Danièle Martinez, directrice de la base sous-marine. Il est vrai que les quelque 600 000 m 3 de béton et le poids historique de la guerre se font difficilement oublier. « Tout ne peut pas y fonctionner », confie la directrice. Les sculptures disparaissent, écrasées par le lieu. Les danseurs se confrontent « trop violemment » aux murs. D’après elle, il n’y a que la photographie qui s’accommode de l’endroit.

Lire la suite


nov 22 2009

Culture de proximité

Implanté dans un ancien cinéma de quartier, le théâtre du Pont Tournant dynamise la vie culturelle de Bacalan.

Le metteur en scène bordelais Stéphane Alvarez dirige depuis onze ans le théâtre du Pont Tournant
Le metteur en scène bordelais Stéphane Alvarez dirige depuis onze ans le théâtre du Pont Tournant. Photo: M.C.

« On est arrivé là par hasard en 1998 », raconte Stéphane Alvarez, metteur en scène et directeur du théâtre du Pont Tournant. « Notre compagnie, Les Pygmalions, existait depuis 1992. On répétait dans une ancienne usine art-déco de plus de 3000 mètres carrés située sur les boulevards. Mais lors de sa mise en vente, on a dû quitter les locaux et partir à la recherche d’un nouveau lieu de travail. »

Lire la suite


nov 21 2009

Le Festin : Une question d’esthétique

La revue de Xavier Rosan accroît la qualité de sa ligne éditoriale en multipliant les interventions journalistiques. Mais les spécialistes restent le vivier de prédilection pour remplir les pages du périodique.

La revue Le Festin est tirée à 10 000 exemplaires.

Lire la suite