nov 22 2009

Des cols bleus aux TPE

De l’industrie débridée à l’arrivée dans les années 1990 des Très Petites Entreprises, la vie économique du quartier a évolué. Reportage sur une mutation difficile pour ses habitants.

L’histoire économique de Bordeaux-Nord est laborieuse. C’est avant tout celle de ses ouvriers. Ils sont maintenant disparus ou à la retraite. La nostalgie de « l’âge d’or » du quartier est palpable chez ceux qui restent. « Lors des manifestations en 1936, ma mère préparait la gamelle pour mon père qui était au piquet de grève. Tout le monde était solidaire ici », raconte, par exemple, Rolande Ménard, 80 ans. A l’époque, des huileries, de la chaudronnerie, des chantiers navals tournaient à plein régime.

Le port autonome a connu des heures de gloire économique, comme ici dans les années 30. Photo DR

Le port autonome a connu des heures de gloire économique. Les grues, maintenant inactives, tournaient à plein régime dans les années 30. Photo DR

Lire la suite