nov 13 2009

Les eaux bling-bling du bassin

Installés dans le quartier depuis 2006, Laurent David et Chloé Quereix ont créé leur société, Eaux du monde, dans le hangar 27. Ils commercialisent des eaux minérales internationales auprès des cafés, hôtels et restaurants de Bordeaux et de France. Entretien, point par point, avec Chloé.

Chloé Quereix, co-directrice des Eaux du Monde, tient la Bling, leau la plus chère du monde.

Chloé Quereix, co-directrice des Eaux du Monde, tient la "Bling", l'eau la plus chère du monde.

Monopole. « Les gens pensent que toutes les eaux se ressemblent, mais c’est faux. Quand on boit de la Contrex, on voit bien que ça n’a rien à voir avec la Cristalline ! En France, le marché des eaux minérales est partagé entre Nestlé (Perrier, Vittel, San Pellegrino) et Danone (Evian, Badoit). A partir de ce constat, Laurent a eu l’idée de proposer une carte des eaux comme pour les vins. »

Lire la suite


nov 10 2009

Borie-Manoux a de la bouteille

Face à Cap sciences, l’entreprise Borie-Manoux semble avoir été oubliée. Créée en 1870, elle est spécialisée dans la mise en bouteille, l’exportation et le négoce de vin de Bordeaux.

A la descente du tramway, alors que le regard est vite accroché par les vitrines du quai des marques, les bâtiments de Borie-Manoux passent presque inaperçus, comme une erreur dans ce décor tout neuf, le vestige d’un temps qu’on croirait révolu. Derrière quatre grandes portes en fer rouge, taguées et usées par le temps, de grands blocs bleus se dressent et les lettres de la société s’y étalent dans un jaune délavé. Sur la droite du site, un monticule de caisses vides s’élève à quatre mètres de hauteur. Juste derrière, beaucoup de bouteilles, vides elles-aussi.

Lire la suite