nov 16 2009

Ma petite entreprise

 

Loin du stéréotype de l’héritier incompétent, du contremaître parvenu, ou du self made man trop heureux de sa réussite, le petit patron dort mal, et se tord les boyaux à l’idée de licencier. Il se tue à la tâche, sacrifie sa vie de famille en passant son week-end au bureau. Capitaliste sans le savoir, le petit patron parle sans cesse de la valeur du travail et pense mériter ce qui lui arrive. Rencontre avec trois d’entre eux.

Pascal Samarcelli, 22 ans de patronat
Pascal Samarcelli, 22 ans de patronat.

 Pascal Samarcelli a la trouille. La trouille de voir son entreprise couler. La trouille de prendre la mauvaise décision. Pascal Samarcelli est un petit patron. Son imprimerie fait partie des 200 entreprises des bassins à flot. 85% d’entre elles sont des TPE ou Très Petites Entreprises qui font travailler moins de 20 salariés.

Lire la suite