nov 18 2009

Un déjeuner presque parfait

Filets de pêche aux murs, darne de morue dans l’assiette, l’Atlantique remonte jusqu’au Blanqui, petit restaurant de la rue… Blanqui, évidemment. Une adresse bon marché, recommandée aux gloutons des bassins à flot. Pour 12 euros, la panse est remplie : vin, entrées, plat, fromages et desserts.

 

Siil a changé de propriétaire il y a cinq ans, le Blanqui existe depuis 30 ans. Photo PSR

S'il a changé de propriétaire il y a cinq ans, le Blanqui existe depuis 30 ans. Photo PSR

La déco

Avec ses lambris bleus et blancs, le Blanqui a des allures de grande cabane de pêcheur, l’odeur en moins. Le lieu est plutôt propret. De jolies photos ornent les murs, sur le thème de la mer bien sûr, genre barques en bois ou vieilles ancres rouillées.

Lire la suite


nov 12 2009

Ça mord, Marcel ?

Ils sont une poignée à plonger leurs lignes dans le Bassin à flot numéro 2. Rencontre avec Marcel Jacques, un habitué passionné.

Marcel Jacques utilise une canne à langlaise dont le bouchon est coulissant. Photo JR

Marcel Jacques utilise une canne à l'anglaise dont le bouchon est coulissant. Photo JR

Dans son coffre, l’attirail complet du parfait pêcheur. Des cannes à pêche, des « bouillettes » pour les carpes, une boîte de lignes faites maison, deux paniers pour recueillir les prises. Marcel Jacques a tout à portée de main, en permanence. Dès qu’une éclaircie se profile, il fonce s’adonner à son plaisir. «Avec les copains, on s’appelle, et on choisit où on se retrouve : le bassin à flot, mais aussi le lac de Décathlon, le lac de Bruges, ou les jalles du coin. » Lire la suite