nov 24 2009

« On ne garde pas une friche pour le plaisir des yeux »

Elu municipal et vice-président de la Communauté urbaine de Bordeaux chargé des grands projets urbains, Michel Duchène est au fait de la rénovation des bassins à flot. Il évoque ici les grandes lignes du projet et l’avenir du quartier.

Il est aujourdhui inconcevable de ne pas rénover le secteur des bassins à flot, selon Michel Duchène. Photo : L. J.

Il est aujourd'hui inconcevable de ne pas rénover le secteur des bassins à flot, selon Michel Duchène. Photo : LJ

Pouvez-vous nous parler des bassins à flot ?

C’est un quartier sur lequel nous avons un projet extrêmement ancien. Pour des raisons que je qualifierais de politiques, le projet n’a malheureusement pas pu aboutir plus tôt. C’est avec le retour d’Alain Juppé et, d’une certaine manière, l’arrivée de Vincent Feltesse à la tête de la CUB que le projet est reparti sous la forme d’un PAE (Programme d’aménagement d’ensemble). Voilà où nous en sommes concernant les décisions lourdes. Concernant la procédure, elle est en cours. Nicolas Michelin travaille depuis plusieurs mois sur la préparation du plan d’urbanisme et du PAE. Le PAE est prêt et a déjà été présenté au maire. Je pense qu’on peut envisager un vote en début d’année 2010, dans les premiers mois.

Lire la suite


nov 20 2009

Les rouages du B-B pont

Puisqu’il fallait un pont levant, pont levant il y aura. Une trentaine de fois par an, le pont Bacalan-Bastide se hissera pour laisser passer les paquebots en route pour le port de la lune. 

Les passants pourront visiter la tour de pilotage et lun des piliers.
Les passants pourront visiter la tour de pilotage et l’un des piliers.*

Lire la suite


nov 17 2009

Sur les flots de Bordeaux

Comment vivra-t-on avec le pont de Bacalan dans cinq ou dix ans ? Cette série – de pure fiction – est librement inspirée des débats et des polémiques qui accompagnent son actuelle construction. Imaginons que nous soyons en 2012, après sa mise en service.

Le futur pont Bacalan-Bastide après les travaux, en 2011. Photomontage GTMVinci/Egis-JMIAOA-Lavigne et Cheron

Le futur pont Bacalan-Bastide après les travaux, en 2011. Photomontage GTMVinci/Egis-JMIAOA-Lavigne et Cheron

« Oh my god », hurle David, 53 ans, originaire de Floride. Il vient de réaliser qu’il est en France… et qu’il est saoul en même temps.

Lire la suite


nov 13 2009

Sautera, sautera pas ?

Les résidents du bas de la rue Lucien Faure sont inquiets : le futur pont Bacalan-Bastide pourrait entraîner leur expropriation.

Ce bâtiment squatté sera démoli avant la mise en service du pont-levant à lautomne 2012. Photo M.C.

Ce bâtiment squatté sera démoli avant la mise en service du pont-levant à l'automne 2012. Photo MC

Les travaux du pont Bacalan-Bastide ont démarré le 9 octobre. Construit à mi-chemin entre le pont de Pierre et le pont d’Aquitaine, l’ouvrage offrira un franchissement supplémentaire de la Garonne. Il accueillera véhicules légers et poids lourds sur quatre voies, transports en commun sur deux voies.

Les services de la CUB, chargés du projet, assurent qu’ils n’ont besoin que des 50 premiers mètres de la rue Lucien Faure pour raccorder le pont aux quais de Bacalan, rive gauche. « Nous démolirons le bâtiment situé à l’angle de la rue pour permettre l’aménagement de carrefours à feux à l’entrée du pont », confient-ils. Cette bâtisse, aujourd’hui squattée, appartient à la Communauté urbaine. Elle sera détruite avant l’ouverture de l’ouvrage fin 2012. « L’ancien service de jaugeage maritime, situé au 18 de la rue, risque de sauter aussi », ajoute la CUB. Lire la suite