nov 12 2009

Ouvrières de fer

Leurs longues jambes jaune orangé se dressent sur plusieurs dizaines de mètres de haut. Elles n’échappent à aucun regard. Grue n°1. Grue n°2. Grue n°3. Elles ont pris le pouvoir rue Pourmann, à Bacalan.

Les grues de la rue Pourmann transforment les anciens chais Cordier en logements haut de gamme. Photo B.M.

Les grues de la rue Pourmann transforment les anciens chais Cordier en logements haut de gamme. Photo B.M.

Leurs longs bras embrassent d’un seul mouvement une flopée d’échoppes. Immenses et longilignes, les trois ouvrières de fer travaillent presque sans bruit. Leur contrepoids en béton armé a la forme d’une guillotine. Au vent, flotte le drapeau des entreprises qui les emploient. Lire la suite