nov 24 2009

« On ne garde pas une friche pour le plaisir des yeux »

Elu municipal et vice-président de la Communauté urbaine de Bordeaux chargé des grands projets urbains, Michel Duchène est au fait de la rénovation des bassins à flot. Il évoque ici les grandes lignes du projet et l’avenir du quartier.

Il est aujourdhui inconcevable de ne pas rénover le secteur des bassins à flot, selon Michel Duchène. Photo : L. J.

Il est aujourd'hui inconcevable de ne pas rénover le secteur des bassins à flot, selon Michel Duchène. Photo : LJ

Pouvez-vous nous parler des bassins à flot ?

C’est un quartier sur lequel nous avons un projet extrêmement ancien. Pour des raisons que je qualifierais de politiques, le projet n’a malheureusement pas pu aboutir plus tôt. C’est avec le retour d’Alain Juppé et, d’une certaine manière, l’arrivée de Vincent Feltesse à la tête de la CUB que le projet est reparti sous la forme d’un PAE (Programme d’aménagement d’ensemble). Voilà où nous en sommes concernant les décisions lourdes. Concernant la procédure, elle est en cours. Nicolas Michelin travaille depuis plusieurs mois sur la préparation du plan d’urbanisme et du PAE. Le PAE est prêt et a déjà été présenté au maire. Je pense qu’on peut envisager un vote en début d’année 2010, dans les premiers mois.

Lire la suite


nov 20 2009

Petit à petit, les promoteurs font leur nid

Après des années de tergiversations, le projet de rénovation du quartier bassins à flot a bel et bien démarré. Plusieurs promoteurs ont déjà avancé leurs pions, avec l’espoir non dissimulé de s’implanter plus encore dans les mois à venir.


Déjà implantés, les promoteurs immobiliers comptent proposer dautres projets.

Déjà implantés, les promoteurs immobiliers comptent proposer d'autres projets.

« Il y a beaucoup de promoteurs qui s’intéressent aux bassins à flot, qui sentent bien qu’il y a là un enjeu extraordinaire. Les promoteurs de Bordeaux et d’ailleurs ont intérêt à être là parce que ça deviendra un lieu de référence », affirme Michel Duchène, vice-président de la Cub chargé des grands projets urbains. Certains ne se sont d’ailleurs pas contentés de signifier leur intérêt. Lire la suite


nov 20 2009

Michelin l’increvable

Nicolas Michelin, architecte et urbaniste parisien, a remporté le concours pour la rénovation urbaine des bassins à flot. Retour sur son ascension bordelaise.

 On retrouve le nom de Nicolas Michelin un peu partout sur les projets architecturaux bordelais. L’îlot Armagnac, c’est lui. Un des ensembles de bureaux de la rue Achard, c’est lui aussi. Le projet Nexity, rue des Etrangers, c’est encore lui. Jusqu’au projet global d’orientation urbaine du quartier, gagné le 26 juin 2009. Lire la suite


nov 18 2009

Consternante concertation

La concertation est une procédure légale et obligatoire dans le cadre d’une opération d’aménagement urbain. Elle doit normalement associer la population à l’élaboration du projet d’urbanisme. Celui de la ZAC -devenu PAE- des bassins à flot ne fait pas exception… à quelques détails près.

Les habitants des Bassins à flot sinterroge sur lavenir de leur quartier et nont pas limpression que leur avis compte dans le futur plan daménagement concerté (PAE) Photo: Fabien Paillot

Les habitants des Bassins à flot s'interrogent sur l'avenir de leur quartier et n'ont pas l'impression que leur avis compte dans le futur plan d'aménagement concerté (PAE) Photo: Fabien Paillot

En décembre 2008, un nouveau projet d’aménagement est engagé sur le quartier des bassins à flot. Un programme d’aménagement d’ensemble, ou PAE, qui nécessite, dans sa phase préparatoire, de demander son avis à la population. Avant de se lancer dans les grands travaux, la mairie de Bordeaux a donc mis en place des « phases » de concertation.

Lire la suite


nov 18 2009

Utopies architecturales

Projet de réaménagement, réhabilitation de hangars abandonnés, le site des Bassins à flot inspire. En 2004, les étudiants de l’école d’architecture de Bordeaux, encadrés par l’architecte bordelais, Olivier Brochet, ont imaginé à leur façon, différents projets pour faire revivre le quartier.

« Avant notre arrivée dans le quartier, se rappelle Olivier Brochet, installé aux Bassins à flot, il n’y avait que des putes et des ferrailleurs. »

Les activités portuaires en repli, les industries qui plient bagages, et une population qui déserte les lieux, le quartier connaît depuis la moitié du XXe siècle une descente aux enfers. Restent des entrepôts désaffectés, de vieux silos, des hangars abandonnés et une base navale qui a perdu sa fonction militaire. Un vide. Et un charme, « une poésie du lieu » comme le déclare Olivier Brochet.

Lire la suite


nov 16 2009

A qui profite le PAE ?

Certes, ce n’est pas encore voté. Mais cela semble en bonne voie. La rénovation à venir du secteur des bassins à flot devrait s’inscrire dans le cadre d’un Programme d’Aménagement d’Ensemble (PAE). La municipalité espère que le PAE sera approuvé par la CUB au printemps 2010.

Un PAE, qu’est-ce que c’est ? : « C’est un mode de répartition financière, explique Nicolas Drouin, chargé d’études à A’urba, l’agence privée sous contrat qui développe des expertises pour des collectivités, On fait payer aux promoteurs une partie des équipements publics car ce n’est pas uniquement aux pouvoirs publics de les financer. A chaque fois qu’un opérateur agit, il donne de l’argent aux pouvoirs publics. »

Lire la suite


nov 13 2009

Réaménagement du quartier, on est pressé

Réaménager le quartier des bassins à flot n’est pas une idée neuve. En 1995, Alain Juppé est élu maire de Bordeaux. Parmi ses projets, l’aménagement des trois B : Belcier, Bastide et Bacalan. Histoire d’une ZAC devenue PAE.

Délimité en bleu, le nouveau périmètre de concertation du quartier. Crédit : CUB.

Délimité en bleu, le nouveau périmètre de concertation du quartier. Crédit : CUB.

Lire la suite